03 89 76 14 26 Voir le numéro contact@sadt-groupe.com

5 choses à connaître sur l’amiante !

30 Juin 2022 | Actualités

Il existe plusieurs formes d’amiante, et il est important de les distinguer. L’amiante a été découvert dans les années 1860 aux États-Unis, où les premières mines ont été exploitées à des fins commerciales, puis d’autres mines ont été exploitées dans diverses régions du monde. Normes, sécurité, utilisation, santé au travail puis interdiction : voici 5 choses à connaître sur l’amiante. 

Qu’est-ce que de l’amiante ?

  • L’amiante est un minéral qui peut être blanc, brun ou encore bleu.
  • L’amiante est un isolant ignifuge, c’est-à-dire qu’il a la particularité de résister au feu. La combustion peut aller jusqu’à plus de 900 – 1 000 °C.
  • L’amiante est un faible conducteur électrique.
  • L’amiante a des qualités mécaniques (traction, friction, etc.).
  • L’amiante a des possibilités de tissage.
  • L’amiante a des résistances chimiques (acides).
  • L’amiante est léger comme une plume.
  • L’amiante est imputrescible, c’est-à-dire qu’il ne peut pas pourrir.
  • L’amiante est soyeux.

Avec toutes ses qualités, l’amiante a longtemps été utilisé dans le bâtiment et plus particulièrement par les ouvriers afin d’isoler les murs et/ou les plafonds mais aussi pour les tôles de bardage et les abris de jardin. Reconnu comme cancérigène, il est devenu un véritable problème de santé publique et source de maladie professionnelle en 1945. Son utilisation a été interdite en 1997 et son traitement est strictement encadré.

Petite anecdote sur l’amiante : l’amiante a aussi été utilisé dans l’automobile ou encore le secteur nautique. On le trouvait dans les plaquettes de frein, dans les disque d’embrayage, mais aussi dans l’isolation des bateaux.

L’amiante et votre santé ?

Comme vous le savez, l’amiante est extrêmement nocif pour la santé ; il a été utilisé dans de nombreux domaines. Travailler l’amiante sans équipement de protection augmente les risques de cancer ou de troubles pulmonaires. Le risque est aussi important lorsque des personnes inhalent régulièrement de l’amiante. Ce dernier dégage en effet de minuscules poussières. La gravité de ces risques peut être variable, en fonction de la durée d’exposition et le degré d’amiante auxquels les personnes sont exposées.

L’interdiction de l’amiante dans le monde professionnel

L’amiante a été interdit progressivement, puis définitivement dans les années 2000 dans l’Union européenne.

  • En 1958, l’interdiction de rattacher à un poste de cardage, tissage et filage de l’amiante les moins de 18 ans a été instaurée.
  • En 1975, l’interdiction aux moins de 18 ans de travailler avec de l’amiante a été mise en place.
  • En 1978, l’interdiction de flocage avec plus de 1 % d’amiante dans tous les bâtiments est votée.
  • En 1997, l’amiante a été totalement interdit en France.

De mesures et obligations concernant le désamiantage

L’amiante est régi par un cadre très réglementé. La réglementation concerne à la fois la protection des populations, la protection et la formation des travailleurs, et la protection de l’environnement. Les entreprises spécialisées dans le désamiantage sont tenues de respecter les normes en vigueur et d’obtenir les certifications requises pour exercer leur activité. Les dispositions légales sont détaillée sur le site INRS.

J’ai de l’amiante chez moi ! Que faire ?

Mais où se cache l’amiante à la maison ? L’amiante se peut se trouver dans l’isolation, dans les canalisations, dans les tuiles, etc. En réalité, il peut être partout ! Compte tenu du rendu « parfait » dans la production des prestations, l’amiante a été largement utilisé dans la construction. En cas de doute, contactez une entreprise spécialisée dans le désamiantage avec une certification officielle délivrée par des organismes habilités. C’est le cas de SADT Groupe : nous savons agir avec efficacité, dans le respect des normes environnementales et de protection des personnes.